EXPERT BÂTIMENT
DE FRANCE

Expert Bâtiment

Expertise Fissures - fondations Maisons & Bâtiments

L'expertise fissures révèle 3 types de fissures génériques

I – Les fissures structurelles :

Les fissures sont la résultante de la liaison entre votre bâtiment et le sol que l’on doit considérer comme l’ensemble « construction ».

Votre maison ( à 1 étage ) doit restituer au sol sa charge mécanique que l’on peut moyenner à 2,5 à 3,2 T/m2.
Donc vos fondations, les semelles pour une maison de 100m2 restitueront au sol 300 tonnes, ce qui est important.

Il faut comprendre que la résistance mécanique de la semelle et sa surface de contact limitera, en fonction de son dimensionnement, la répercussion des mouvements de sols et donc des fissures structurelles, ou fissures de fondation. Dans ce cas pour les semelles d’assise standard de 25m2, on transmettra au sol une charge de 12 T/m2.

Bien sûr le bulbe de compression (zone d’influence) aura son impact, la nature du sol sera importante dans le process et impactera les fissures de fondation.

Ceci exprimé, la structure mécanique de vos sous-œuvres (fondations dans son ensemble) aura son importance : types d’aciers entrants dans la cage de renforts des fondations, le choix de la pose d’un radier collaborant etc.

SCHEMAS
Semelle de fondation
Semelles fondation
Incidence sous-œuvre / sols
Incidence sous -œuvre /sols
Fissures structurelles en escalier
Fissures structurelles : Escalier

II : Les fissures mécaniques aspect extérieur :

Ces fissures dites «fissures sur mur» sont la résultante de la mise en œuvre de matériaux en liaison avec des supports mal préparés ou préparés sans suivre les prescriptions du fournisseur des produits entrants.
Nous retrouvons ces fissures pour :

  • La mise en œuvre de crépis,
  • La pose d’ITE,
  • La peinture sur peinture existantes anciennes.

Ces mauvaises mises en œuvre entrainent des fissures sur mur initialement mineures considérées comme non significatives.
Les conséquences de ces fissures sur mur dans le temps peuvent mettre en péril le revêtement et donc la sauvegarde du bâtiment

Choix des matériaux incompatibles entre eux révélé durant l'expertise fissures
Expertise Fissure mur degradation façade
Fissures sur mur et dégradation de façade

En rouge : le rafraichissement fait il y a 5 ans a créé une barrière étanche empêchant la façade de respirer : création de cloques avant chute.

En bleu : la fissure a permis la pénétration d’eau qui est venue « ronger » le linteau (partie haute) de la fenêtre : travaux importants à prévoir.

III : Les fissures mécaniques aspect intérieur

Ces fissures peuvent être soit :

  •  la restitution des fissures structurelles déjà observées à l’extérieur : les voir ainsi en symétries de celles de l’extérieur est un indicateur de grande gravité.
  •  la résultante de la mise en œuvre de deux matériaux à comportement et réaction mécanique différents.

Exemple : vous installez des cloisons ou plafonds ou séparations en placoplâtre (BA 13) en liaison avec des poutres, tableau en bois, vous verrez donc des fissures sur mur esthétiques voir des lézardes.
Le placoplâtre étant très rigide comparé au bois, il n’arrivera pas à suivre le mouvement de celui-ci (la dilatation du bois versus la dilatation du BA 13).
Dans cet exemple, la conséquence est qu’une ou plusieurs fissures murales apparaitront au niveau de la liaison entre ces deux matériaux.
Comme ce sont des fissures non structurelles, on les appellera des fissures d’ordre esthétiques, elles ne seront pas prises en charge, notamment par les assureurs. Effectivement c’est un défaut de conseil ou de mise en œuvre. Il existe des solutions intelligentes pour résoudre les conséquences de ces fissures.

REQUEST A QUOTE

* Required fields

DEMANDE DE DEVIS

* Champs Obligatoires